Nous possédons tout l'historique de ce Turbo!

        stdClass Object
(
    [post_id] => 52887
    [_terms] => 780,99,135,111,71,37,47,32,238,662,95,100,42,68,173,58,592,92,750,45,327,620,56,688,359,349,215,50,191,683,89,222,598,57,474,113,28,259,96,46,76,61,321,358,129,66,605,247,122,757,205,593,204,525,384,69,496,225,227,226,
    [_tags] => 
    [vehicle_type] => 111,
    [vehicle_fuel_type] => 71,
    [vehicle_colors] => 37,
    [vehicle_statuses] => 47,
    [vehicle_gearboxes] => 32,
    [vehicle_interior_features] => 238,662,95,100,42,68,173,58,592,92,750,45,327,620,56,688,
    [vehicle_exterior_features] => 359,349,215,50,191,683,89,222,598,57,474,113,
    [vehicle_safely_features] => 28,259,96,46,76,61,321,358,129,66,605,247,
    [vehicle_extras] => 122,757,205,593,204,525,384,69,496,225,227,226,
    [vehicle_locations] => 780,
    [vehicle_models] => 99,135,
    [seek_property_price] => 16990
    [seek_property_mileage] => 212500
    [seek_property_engine_size] => 4806
    [seek_property_engine_power_bhp] => 500
    [seek_property_engine_power_kw] => 373
    [seek_property_reduction] => 0
    [seek_property_consumption] => 0
    [seek_property_year] => 2007-07-01
    [seek_property_engine_power_cv] => 43
    [seek_property_car_sold] => false
)
    
        TF_TFUSE Object
(
    [framework_version] => 2.6.30
    [__parent] => 
)
    
16 990
14 158 EUR (Net) 20% TVA ENREGISTRER
  • 07/2007
  • 212 500 KM
  • Essence
  • 373 KW (500 Ch)

En version Bi-Turbo 500 Cv, le Cayenne 957 est une véritable bombe!

Caractéristiques Intérieures

  • Camera de recul
  • Climatisation automatique
  • Détecteurs de stationnement
  • Direction assistée
  • Fermeture centralisée
  • Interieur cuir
  • Interieur en parfait etat
  • Lèves vitres électiques
  • Limiteur de vitesse
  • Navigation system
  • PCM Porsche
  • Régulateur de vitesse
  • Retros rabattables electriquement
  • Siéges à mémoire
  • Sieges électriques chauffants
  • Toit ouvrant usine

Caractéristiques extérieures

  • 4 Vitres électriques
  • Aide au Stationnement
  • Anti-brouillard avant
  • Double échappement
  • ECHAPPEMENT SPORT
  • Jantes Alu 20 Pouces
  • Peinture Métallisée
  • PSM
  • Radar AV - AR
  • Rétroviseurs électriques
  • Suspensions Sport Réglables
  • Toit ouvrant

Caractéristiques de sécurité

  • ABS
  • Airbag
  • Airbag passager
  • Airbags lateraux
  • Anti-demarrage
  • ESP avec EDL + ASR
  • Ordinateur de Bord
  • Pack Visibilité
  • Phares au xénon
  • Quatre roues motrices
  • Révision Compléte effectuée
  • Track Control

Autres caractéristiques

  • Anti vol
  • Carnet d'entretien
  • Déjà un Collector
  • Double des clés
  • Factures disponibles
  • Historique Connu
  • Livre de Bord
  • Livre de maintenance complet
  • Palettes au volant
  • Radio CD
  • Réglage Siége en Hauteur
  • Volant Multifonctions

Description complète

Le Cayenne de Porsche se décline en trois générations. La première à reçu un restylage en 2007 (Notre modèle). Le Cayenne n’a aucun précurseur hormis les prototypes et concepts-cars.
Cayenne I (955 & 957) (2002 – 2010)
Les Porsche Cayenne 955 et 957 sont déclinés en cinq motorisations essence (un V6 et quatre V8) de 250 ch passant par 385 ch pour la version S, 405 ch pour la version GTS (Notre modèle), 500 ch (Bi Turbo) pour la version sport appelée Turbo, et jusqu’à 550 ch pour un couple de 750 N*m (700 N*m pour la Turbo) pour la Turbo S, commercialisée depuis août 2008. En 2008 également, Porsche a introduit dans la gamme une nouvelle version, baptisée GTS. Basée sur la S, elle dispose d’un V8 4,8 L de 405 ch.
Le Cayenne a été fabriqué en collaboration avec Volkswagen avec qui il partage la même plateforme de son 4×4 Touareg ; l’Audi Q7 est aussi un véhicule de conception similaire.
Avec 8 000 € de bénéfice par véhicule vendu, Porsche avec le Cayenne est devenu le constructeur le plus rentable au monde.
Depuis son lancement en 2003, le Cayenne s’est déjà vendu à plus de 200 000 exemplaires dans le monde.
Le Cayenne reçoit depuis 2009 une motorisation Diesel, le 3.0 V6 TDi VAG développant 240 ch. Il a été présenté au public au Salon international de l’automobile de Genève le 5 mars 2009.
Celui que nous vous proposons aujourd’hui est dans un état plus que remarquable.
Etat exceptionnel pour son kilométrage, kilométrage certifié fait principalement sur autoroute…C’est une Affaire à ne pas manquer!
En version Bi-turbo 500 Cv, Le Cayenne Type 957 est très recherché!
Essai de notre Monstre…
Le moteur en alliage sous le capot de la Cayenne Turbo ‘est pas le seul défi technique de cette voiture. Il y a aussi la transmission et le châssis.
Le V8 4.8 biturbo est d’office couplé à la BVA Tiptronic S à six rapports. Cette boîte propose plusieurs programmes en mode automatique choisis par le module de gestion en fonction de la conduite et du profil de la route. Mais il est évidemment possible de favoriser le programme Sport avec le bouton placé sur le tunnel central. La boîte, en mode automatique, n’effectuera aucune montée de rapport en virage pour une meilleure tenue de cap. Un mode manuel est également prévu, les vitesses se passant au levier ou au volant via des boutons sur le dessus des volants. Cette solution n’est utile qu’en mode ultra sportif avec toutefois un petit bémol ergonomique pour les contacteurs qui suivent les mouvements du volant.
La Tiptronic S demande malgré tout un petit temps d’adaptation. Tout d’abord pour le démarrage pressé dans un carrefour où il convient de parfois faire le forcing pour ne pas rester au Stop pendant des heures. La Cayenne semble un instant fixée avant de s’élancer avec vigueur. Ensuite, il faudra acquérir le feeling nécessaire pour sentir les changements de rapport et les contrôler avec l’accélérateur. Par contre, on apprécie la réaction de la BVA qui passe rapidement au rapport inférieur en freinage appuyé pour augmenter le frein moteur. Un frein moteur également augmenté sur un parcours montagneux. Il faut aussi noter que la Porsche a reçu une fonction Hill Holder pour le démarrage en côte. Pour le tout-terrain, on enclenche la boîte de transfert à l’arrêt ou à faible vitesse.
La transmission intégrale de la Porsche Cayenne Turbo répartit le couple moteur à 38 % à lavant et 62 % à l’arrière. Cette répartition peut évidemment changer si le besoin sen fait sentir. Le blocage de différentiel central est piloté électroniquement et s’active par un moteur électrique. Un différentiel q’uil est aussi possible de couper manuellement. Le Porsche Traction Management (PTM) utilise aussi une boîte de transfert avec démultiplication des rapports, un différentiel de freinage automatique (ABD) et lantipatinage ASR. Si une roue patine, le PTM la freine et reporte le couple sur l’autre roue de l’essieu. Et si les deux roues se mettent à patiner, alors l’ASR étrangle le moteur. Le mode tout-terrain aide la voiture pour le franchissement et la conduite sur sol glissant avec la sur-démultiplication.
La carrosserie de la Cayenne Turbo repose sur un train avant avec suspension à roues indépendantes et double triangulation. L’essieu arrière est multibras avec suspension à roues indépendantes. Sur la Turbo, le châssis dynamique s’adapte à la conduite via la suspension pneumatique. Mais il peut aussi être abaissé ou surélevé par le conducteur. La garde au sol du niveau de chargement, uniquement possible à l’arrêt, est de 161 mm. Il passe à 181 mm en surbaissé spécial pour les vitesses supérieures à 210 km/h et 191 mm en surbaissé à partir de 125 km/h. Le niveau normal est de 215 mm. Le niveau tout-terrain est de 241 mm (vitesse maxi de 80 km/h) et de 271 mm en tout-terrain spécial (vitesse maxi de 30 km/h). Dans ce dernier cas, l’angle d’attaque en pente peut être de 31,8°, l’angle de fuite de 25,4° et le passage de gué de 555 mm. À titre de comparaison, une Cayenne et une Cayenne S sans châssis dynamique se « contentent » de 28,6°, 22,8° et 500 mm.
Le Porsche Active Suspension Management (PASM) dispose aussi de trois programmes pour la route : Confort, Normal et Sport. Il régule l’amortissement soit automatiquement, en fonction du style de conduite, soit à la demande du conducteur. Jai perçu peu de différences entre les programmes tant la voiture nous fait ressentir le profil de la route (la faute aux 20 pouces quelle chaussait ?) mais également tant elle reste stable. Car, c’est un véritable exploit, la Cayenne vire presque à plat, comme une berline. Le nez ne vise pas le ciel lors de fortes accélérations et la plongée de caisse est maîtrisée lorsque l’on saute à deux pieds sur le frein. Il faut dire que notre modèle d’essai était équipée du PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control), une option. Pas étonnant de ne pas avoir de roulis, car le PDCC est un système de stabilisation transversale. Il repose sur des stabilisateurs placés sur les deux essieux. Ceux-ci exercent les forces nécessaires pour contrer le roulis de la caisse. Bluffant !
Inutile de préciser que la Cayenne se maîtrise aisément. C’est presque irréel et cela rassure malgré l’énorme place que prend cette voiture sur la route. La direction assistée hydraulique peut recevoir, en option, le Servotronic l’asservissant à la vitesse. Un équipement que DIeteren, l’importateur belge, nous avait aussi fourni dans cette Cayenne Turbo. Bref, la technologie embarquée et la conception même de la voiture font de ce SUV de luxe une voiture avec de multiples facettes. Elle peut se montrer docile et, quelques secondes après, vachement sportive. Avec des freins à la hauteur de la réputation de Porsche. Ils utilisent des disques de 350 mm avec étriers monoblocs en aluminium 6 pistons à l’avant et 368 mm à l’arrière avec étriers monoblocs en aluminium à quatre pistons. Des étriers rouges.
Voilà, Vous savez tout ou presque sur le Cayenne.

Tél. : 06 68 03 13 12 CONTACTEZ NOUS A PROPOS DE CE VEHICULE

Les prix sont indicatifs. N'ésitez pas à nous contacter pour plus d'informations