Le modèle a été dessiné par Geoff Lawson, très ami avec un certain Ian Callum, alors employé chez TWR.

        stdClass Object
(
    [post_id] => 50721
    [_terms] => 780,80,528,111,71,749,47,32,662,95,100,42,68,173,184,45,470,215,50,683,89,57,28,259,96,76,61,321,358,605,122,757,248,593,204,525,384,69,741,226,
    [_tags] => 
    [vehicle_type] => 111,
    [vehicle_fuel_type] => 71,
    [vehicle_colors] => 749,
    [vehicle_statuses] => 47,
    [vehicle_gearboxes] => 32,
    [vehicle_interior_features] => 662,95,100,42,68,173,184,45,470,
    [vehicle_exterior_features] => 215,50,683,89,57,
    [vehicle_safely_features] => 28,259,96,76,61,321,358,605,
    [vehicle_extras] => 122,757,248,593,204,525,384,69,741,226,
    [vehicle_locations] => 780,
    [vehicle_models] => 80,528,
    [seek_property_price] => 21990
    [seek_property_mileage] => 111876
    [seek_property_engine_size] => 3996
    [seek_property_engine_power_bhp] => 375
    [seek_property_engine_power_kw] => 280
    [seek_property_reduction] => 0
    [seek_property_consumption] => 0
    [seek_property_year] => 2000-04-01
    [seek_property_engine_power_cv] => 27
    [seek_property_car_sold] => false
)
    
        TF_TFUSE Object
(
    [framework_version] => 2.6.30
    [__parent] => 
)
    
21 990
18 325 EUR (Net) 20% TVA ENREGISTRER
  • 04/2000
  • 111 876 KM
  • Essence
  • 280 KW (375 Ch)

S’il est une production relativement récente qui incarne à mille pour cent l’idée qu’on se fait d’une Jaguar, c’est bien la XK8.

Caractéristiques Intérieures

  • Climatisation automatique
  • Détecteurs de stationnement
  • Direction assistée
  • Fermeture centralisée
  • Interieur cuir
  • Interieur en parfait etat
  • KILOMETRAGE CERTIFIE
  • Régulateur de vitesse
  • Sièges Electriques

Caractéristiques extérieures

  • Anti-brouillard avant
  • Double échappement
  • Jantes Alu 20 Pouces
  • Peinture Métallisée
  • Rétroviseurs électriques

Caractéristiques de sécurité

  • ABS
  • Airbag
  • Airbag passager
  • Anti-demarrage
  • ESP avec EDL + ASR
  • Ordinateur de Bord
  • Pack Visibilité
  • Révision Compléte effectuée

Autres caractéristiques

  • Anti vol
  • Carnet d'entretien
  • Chargeur CD
  • Double des clés
  • Factures disponibles
  • Historique Connu
  • Livre de Bord
  • Livre de maintenance complet
  • Radio D'époque
  • Volant Multifonctions

Description complète

Jaguar XKR (1998-2006) : Luxe, pedigree et performances:
Élégante et puissante, la Jaguar XKR X100 a le mérite de demeurer étonnamment abordable, mais plus pour très longtemps : les meilleurs exemplaires voient leur cote grimper. À vous d’en profiter maintenant.
Les collectionnables, c’est quoi ?
Ce sont des autos revêtant un intérêt particulier, donc méritant d’être préservées. Pas forcément anciennes, elles existent pourtant en quantité définie, soit parce que le constructeur en a décidé ainsi, soit parce que leur production est arrêtée. Ensuite, elles profitent de particularités qui les rendent spécialement désirables : une motorisation, un châssis, un design, ou un concept. Enfin, elles sont susceptibles de voir leur cote augmenter. Un argument supplémentaire pour les collectionner avant tout le monde !
Pourquoi la Jaguar XKR X100 est-elle collectionnable ?
Des grands coupés, Jaguar n’en propose plus dans son catalogue ! Ensuite, la XKR X100, outre une ligne sculpturale et un habitacle chic, bien dans le ton de la marque, dispose d’une mécanique performante ainsi que d’un châssis à la hauteur. Le tout, sans coûter très cher, du moins pour le moment, ni par son prix ni par sa taxation, car elle reste sous les 35 CV fiscaux, au contraire de sa descendante.
S’il est une production relativement récente qui incarne à mille pour cent l’idée qu’on se fait d’une Jaguar, c’est bien la XK8. Fluide, élégante et racée tout à la fois, elle n’a guère perdu de son pouvoir de séduction plus de vingt ans après son lancement. Et pourtant ! Sa genèse a été d’une complexité inouïe. Vous pensez que le service public incarne le pire en la matière ? Rassurez-vous, le privé n’a rien à lui envier !
Si l’auto est sortie en 1996, sa genèse a débuté en… 1980. Et encore ! On a commencé à penser à elle chez Jaguar dès 1975, en constatant que l’alambiquée XJ-S aurait bien du mal à succéder à la mythique Type E. Pire, en 1978, Pininfarina expose un concept XJ-S Spider, montrant comment actualiser les lignes fuselées des années 60. Deux ans plus tard, on commence à étudier une remplaçante de la XJ-S sur la base de la future XJ40. Cela donne un coupé imposant, codé XJ41/42, et dès 1983, un prototype est testé auprès d’un panel de clients potentiels. Et comment doit-il s’appeler ? F-Type !
Malheureusement, le développement de la XJ40 prend du retard, qui se répercute sur le coupé. Pour ne pas qu’il soit dépassé techniquement lors de sa sortie, on le dote de multiples raffinements technologiques, qui finiront par peser très lourd, tant dans la balance de la voiture que dans celle des paiements. Trop complexe, trop cher, le projet est mis en veilleuse par Ford en 1990, qui a racheté Jaguar l’année précédente. Perte totale ? Pas tout à fait. Le modèle a été dessiné par Geoff Lawson, très ami avec un certain Ian Callum, alors employé chez TWR après avoir œuvré chez Ford.
Un jour que celui-ci lui rend visite à Coventry, Lawson lui montre un exemplaire de développement abandonné. Callum, impressionné, en parle ensuite à son patron, le très opportuniste Tom Walkinshow. Lequel demande d’en adapter le dessin à une plate-forme de XJS, ce qui donne le prototype XX, que Walkinshow va proposer à Jaguar. Econduit, il le remise par devers lui, mais entre-temps, l’Ovale Bleu confie à TWR le développement d’un coupé relativement abordable pour une autre des marques qu’il a rachetées : Aston Martin. Alors, Walkinshow ressort sa XX, qui se voit validée, la finalise et ça donne la DB7.
Impressionné, Ford autorise alors Jaguar à se doter d’un nouveau coupé, à condition que lui aussi dérive de la XJS. Amusant, non ? En 1992, c’est Lawson qui est chargé du design, tandis que le géant américain donne à Jaguar les fonds pour concevoir un moteur depuis une feuille blanche, l’AJ-V8, qui sera fabriqué dans une usine toute neuve. Très moderne, ce V8 se dote de 4 arbres à cames, d’une distribution variable et de 32 soupapes.
Côté châssis, on s’inspire du train arrière de la XJ40, plus simple que celui de la XJS, alors qu’à l’avant, la double triangulation se complète de jambes de forces, libérant de la place en largeur sous le capot.
Les études placent la qualité en priorité et se déroulent de façon fluide, de sorte que la XK8, codée X100, est présentée fin 1996 en coupé, dotée d’un 4,0 l de 294 ch attelé à une boîte 5 automatique ZF. Même si elle rappelle quelque peu le projet de Pininfarina, elle est acclamée pour sa beauté. Moins d’un an plus tard, le cabriolet apparaît, aussi séduisant. L’habitacle convainc tout autant, les observateurs goûtant au comportement routier efficace ainsi qu’au confort de cette grande GT. Qui a le mérite de ne pas coûter trop cher : à 460 000 F (95 500 € actuels), elle donne une claque aux BMW 840 CiA (514 900 F) et Porsche 993 Tiptronic S (560 000 F). Deux ans plus tard, les amateurs de grosse cavalerie sont aux anges quand sort la XKR. Grâce à un compresseur Eaton, le V8 passe à 375 ch, alors que la boîte automatique à cinq rapports est fournie par Mercedes.
Passant les 100 km/h en moins de 6 secondes, la XKR devient une vraie sportive. À 532 000 F (107 800 € actuels) en coupé et 599 000 F en cabriolet, elle demeure moins chère qu’une Porsche 996 tout en profitant d’un équipement complet : cuir, clim auto, sièges électriques…
Fin 2008, les X100 profitent d’une légère mise à jour, touchant aux boucliers et à la sellerie. Puis, au soir de 2002, le V8 passe à 4,2 l, offrant alors 306 ch sur la XK8 et 406 ch sur la XKR, les deux versions adoptant une boîte 6 ZF 6HP26. Quelques modifications de détails interviendront en 2004, avant que les X100 ne soient mises à la retraite en 2006. Elles ont été produites à 91 406 unités, dont 23 791 en R. Pas mal !

Tél. : 06 68 03 13 12 CONTACTEZ NOUS A PROPOS DE CE VEHICULE

Les prix sont indicatifs. N'ésitez pas à nous contacter pour plus d'informations