Elle a 44124 Kms d'Origine et Certifié

        stdClass Object
(
    [post_id] => 38125
    [_terms] => 401,169,42,68,173,184,58,215,50,191,162,57,770,320,76,605,122,205,593,204,525,384,69,630,64,769,111,71,37,47,86,401,169,42,68,173,184,58,215,50,191,162,57,770,320,76,605,122,205,593,204,525,384,69,
    [_tags] => 
    [vehicle_type] => 111,
    [vehicle_fuel_type] => 71,
    [vehicle_colors] => 37,
    [vehicle_statuses] => 47,
    [vehicle_gearboxes] => 86,
    [vehicle_interior_features] => 401,169,42,68,173,184,58,
    [vehicle_exterior_features] => 215,50,191,162,57,770,320,
    [vehicle_safely_features] => 76,605,
    [vehicle_extras] => 122,205,593,204,525,384,69,
    [vehicle_locations] => 630,
    [vehicle_models] => 64,769,
    [seek_property_price] => 89900
    [seek_property_mileage] => 44124
    [seek_property_engine_size] => 3185
    [seek_property_engine_power_bhp] => 270
    [seek_property_engine_power_kw] => 201
    [seek_property_reduction] => 0
    [seek_property_consumption] => 0
    [seek_property_year] => 1986-07-01
    [seek_property_engine_power_cv] => 22
    [seek_property_car_sold] => false
)
    
        TF_TFUSE Object
(
    [framework_version] => 2.6.21
    [__parent] => 
)
    
89 900
71 920 EUR (Net) 20% TVA ENREGISTRER
  • 07/1986
  • 44 124 KM
  • Essence
  • 201 KW (270 Ch)

Après une carrière longue de 4 années, pas moins de 7 500 exemplaires de 328 ont été produits, dont 6 000 en GTS !

Caractéristiques Intérieures

  • 2 éme Main
  • Climatisation
  • Fermeture centralisée
  • Interieur cuir
  • Interieur en parfait etat
  • KILOMETRAGE CERTIFIE
  • Lèves vitres électiques

Caractéristiques extérieures

  • Anti-brouillard avant
  • Double échappement
  • ECHAPPEMENT SPORT
  • Jantes Alu
  • Rétroviseurs électriques
  • Toit Targa Escamotable
  • Volant Sport 3 Branches

Caractéristiques de sécurité

  • Anti-demarrage
  • Révision Compléte effectuée

Autres caractéristiques

  • Anti vol
  • Déjà un Collector
  • Double des clés
  • Factures disponibles
  • Historique Connu
  • Livre de Bord
  • Livre de maintenance complet

Description complète

Ferrari 328:
La Ferrari 328 est une voiture sportive de grand tourisme du constructeur automobile italien Ferrari. Elle fut produite en série à 7 500 exemplaires en version GTB et GTS entre 1985 et 1989.
Historique:
En septembre 1985, la 328 va prendre le relais des 308.La lignée 308 va s’éffacer sur un succès que n’avait jamais connu jusqu’ici Maranello. En dix ans, les Ferrari 308 auront permis de tripler la production annuelle de Maranello. La 328 va confirmer cette maestria…
C’est Francfort qui a la primeur de cette nouvelle Ferrari 328 GTB et GTS. C’est plus une évolution des 308 que réellement une nouvelle voiture. Toutefois, les évolutions techniques et stylistiques sont très intéressantes et convaincantes. A nouvelle appellation, nouveau look. Les 328 bénéficient de pare-chocs AV et AR plus enveloppants que ceux de la Ferrari 308.Ceux AV reprennent notamment le dessin de celui de la Ferrari Testarossa apparue en 1984. En recevant le nouveau moteur V8 3,2 litres, les Mondial ont également eu ce nouveau pare-chocs AV.L’aileron de toit s’est généralisé, les jantes sont toujours des 5 branches dont le dessin s’est allégé. Le capot moteur reprend celui plus aéré des versions U.S..
L’habitacle est également réaménagé. Seul le combiné d’instruments derrière le volant ne change pas. La sellerie est entièrement redessinée, et la console centrale découpée en 2 parties. L’une est intégrée au centre de la planche de bord(comme sur la Ferrari 288 GTO), et l’autre entre les deux sièges. Les GTS représentent presque les deux tiers de la production des 308. Inutile de préciser l’importance du marché américain, et plus précisément celui californien pour Ferrari et ses 308.
Le moteur tout d’abord, qui est le cœur de toute sportive, surtout issue de Maranello. Le V8 est réalésé à 3,2 litres. (D’où l’appellation 328). Les culasses, conservent évidemment quatre soupapes par cylindres, mais sont entièrement nouvelles. Elles reçoivent des bougies de plus petit diamètre (12 mm comme sur les 288 GTO et Testarossa) afin de réorganiser les chambres de combustion dont le diamètre est passé à 83 mm. Le vilebrequin de 73,6 mm majore la course du V8 et les nouveaux pistons vont porter le taux de compression à 9,8 : 1. Enfin les radiateurs d’huile sont plus grands pour accroître le refroidissement. Résultat de ces modifications : 270 ch à 7 000 tr/mn et 31 mkg de couple à 5 500 tr/mn, soit respectivement 12% de puissance en plus et 17% de couple supplémentaire par rapport aux 308 QV. Le marché italien connaît lui aussi son évolution. Si la voiture s’appelle désormais uniquement GTB et GTS Turbo, c’est désormais sur un turbo japonais IHI que s’appuient les techniciens italiens. Pas moins de 254 ch à 6 500 tr/mn sont disponible ainsi que 33,5 mkg de couple à 4 100 tr/mn, soit un couple plus élevé et disponible plus basque sur une 328 GTB !! Après une carrière longue de 4 années, pas moins de 7 500 exemplaires de 328 ont été produits, dont 6 000 en GTS !! Merci l’Amérique… En 1989, Ferrari présente la nouvelle 348TB et TS. Très belle, mais caractérielle, elle sera vivement critiquée. Il faudra attendre la F355 pour voir revenir Ferrari avec une berlinette.
Sur la Ferrari 328 la suspension est composée d’un inédit double triangles de longueurs inégales intégrant des combinés ressorts/amortisseurs Koni. Elle possède de classiques barre anti-roulis avant et arrière mais évolue sensiblement en matière de tenue de route par des réglages de suspension revus. A grande vitesse, la 328 démontre plus d’adhérence et de stabilité que la précédente berlinette. Le freinage possède de grands disques avec des étriers à deux pistons. L’ABS, en option avant 1988,devient standard sur la Ferrari 328 et la géométrie de suspension a été modifiée. La direction non assistée procure un feeling très communicatif mais se montre assez lourde. Les nouvelles jantes en alliage léger sont enfin de dimensions standard et permettent un gain sensible en largeur. De série, elles sont chaussées en pneus Goodyear NCT en 205/55VR 16 à l’avant et 225/50VR 16 à l’arrière. Elles modernisent agréablement le look de la 328 et contribuent à l’amélioration du comportement.
Vous l’aurez compris, les Ferrari 328 ont la beauté du diable, sont fiables pour des Ferrari des années 70 et 80, mais se méritent et nécessitent un budget d’entretien adéquat pour vivre l’idylle parfaite avec elles. Y succomber, oui, mais en connaissance de cause. Vous êtes prévenus…

Tél. : 09 810 911 20 CONTACTEZ NOUS A PROPOS DE CE VEHICULE

Les prix sont indicatifs. N'ésitez pas à nous contacter pour plus d'informations