Notre Giulia est tout simplement magnifique!

        stdClass Object
(
    [post_id] => 46108
    [_terms] => 780,29,815,145,71,154,47,86,768,162,605,816,525,
    [_tags] => 
    [vehicle_type] => 145,
    [vehicle_fuel_type] => 71,
    [vehicle_colors] => 154,
    [vehicle_statuses] => 47,
    [vehicle_gearboxes] => 86,
    [vehicle_interior_features] => 768,
    [vehicle_exterior_features] => 162,
    [vehicle_safely_features] => 605,
    [vehicle_extras] => 816,525,
    [vehicle_locations] => 780,
    [vehicle_models] => 29,815,
    [seek_property_price] => 31900
    [seek_property_mileage] => 75800
    [seek_property_engine_size] => 1570
    [seek_property_engine_power_bhp] => 109
    [seek_property_engine_power_kw] => 81
    [seek_property_reduction] => 0
    [seek_property_consumption] => 0
    [seek_property_year] => 1975-07-01
    [seek_property_engine_power_cv] => 9
    [seek_property_car_sold] => false
)
    
        TF_TFUSE Object
(
    [framework_version] => 2.6.30
    [__parent] => 
)
    
31 900
26 583 EUR (Net) 20% TVA ENREGISTRER
  • 07/1975
  • 75 800 KM
  • Essence
  • 81 KW (109 Ch)

La carrosserie est due au crayon d’un jeune dessinateur de 22 ans, Giorgetto Giugiaro, alors salarié chez le maître Bertone.

Caractéristiques Intérieures

  • 1ére Main

Caractéristiques extérieures

  • Jantes Alu

Caractéristiques de sécurité

  • Révision Compléte effectuée

Autres caractéristiques

  • Dossier complet
  • Historique Connu

Description complète

Alfa Romeo Giulia GT:
L’ Alfa Romeo Giulia GT était une automobile en version carrosserie Coupé correspondant à la version berline de l’Alfa Romeo Giulia. Cette voiture a aussi été appelée Giulia Sprint GT ; « sprint », dans la terminologie Alfa Romeo étant synonyme de coupé.
La production débuta en 1963. Ce sera le premier modèle produit dans la nouvelle usine Alfa Romeo Arese. Sa fabrication prendra fin longtemps plus tard, en 1976.
La carrosserie est due au crayon d’un jeune dessinateur de 22 ans, Giorgetto Giugiaro, alors salarié chez le maître Bertone. La plateforme de la berline avait été raccourcie de 16 cm passant de 251 à 235 cm. La fausse prise d’air du capot montée sur toutes les versions produites jusqu’en 1968 et seulement certains modèles jusqu’en 1972 était due à une modification de dernière minute après la validation du projet final, au moment du lancement de la production de la voiture. À l’origine cela devait être une prise d’air qui s’était avérée inutile. La production repose sur plusieurs séries dont on retiendra : Sprint GT, GT Junior et GT Veloce.
Les différentes versions de la Giulia GT sont toutes équipées du célèbre Moteur Twin-Cam Alfa Romeo), à double arbre à cames en tête, de 1 290 cm3 à 1 985 cm3 de cylindrée.
La Giulia Sprint GT:
En 1963 est lancée la nouvelle Giulia Sprint GT, équipée du moteur quatre cylindres en aluminium avec deux arbres à cames en tête, selon la plus pure tradition Alfa Romeo, de 1 570 cm3, porté à 103 ch grâce à l’adoption de deux carburateurs à double corps Weber. Le reste de la mécanique reprend celle de la berline. La puissance est transmise aux roues arrière par un pont rigide, mais les quatre sont à disques. L’aménagement de l’habitacle sont spécifiques au modèle : tableau de bord, sièges, panneaux de portes, etc. Le levier de vitesses à 5 rapports avant, était placé au plancher.
Dès le début elle est pourvue d’un capot à entrée d’air sur l’avant surnommé « boite à lettres » en français ou encore « scalino » en italien.
Une version cabriolet à quatre places (dite GTC) est proposée en 1964 par le carrossier Touring sur la base du dessin de Giugiaro.
En 1966 est lancée la Giulia Sprint GT Veloce . Elle est équipée d’un moteur légèrement plus puissant, 106 ch, mais surtout à la courbe de couple plus plate améliorant la disponibilité du moteur, et dispose d’un niveau de finition nettement plus élevé, avec des inserts de bois au tableau de bord et sur la console centrale, et du velours sur les sièges et les panneaux des portes.
La Giulia GT Junior:
En 1966, au côté des versions Sprint GT avec un moteur 1,6 litre, une nouvelle version avec une cylindrée réduite à 1 290 cm3 développant 89 ch, dénommée Alfa Romeo Giulia GT 1300 Junior est lancée. La Junior disposait d’une finition plus simple car destinée à un marché d’entrée de gamme : un revêtement de sol en caoutchouc, un tableau de bord recouvert de plastique, sans console centrale, de quatre phares ronds, simples enjoliveurs de roues et des sièges moins enveloppants. La 1300 Junior sera la dernière à arborer la face avant dite « boite à lettres », remplacée en 1970 par une version plus moderne, héritée de la 1750 GTV. Elles se distinguent par les phares avant simples et non pas doubles comme les autres versions. Elles bénéficient en revanche de deux moteurs au choix, le 1 290 cm3 de 90 ch ou le 1 570 cm3 de 109 ch à partir de 1972, pour une vitesse maximum de 180 et 190 km/h.
En 1973, le constructeur milanais uniformise toutes les versions coupé qui présentent désormais une esthétique quasiment identique, quelle que soit la version, aux GT 2000 Veloce si ce n’est l »absence de butoir de pare-chocs, les optiques arrière qui restent ceux de l’ancienne version, et le logo serpent sur la custode arrière qui n’est présent que sur la version 2000.
La Giulia GT Veloce:
En 1967, les Giulia Sprint GT et les Sprint GT Veloce cèdent leur place aux nouvelles GT 1750 Veloce sans le rappel du nom Giulia. Par rapport aux modèles précédents, elle disposait d’un nouveau moteur plus généreux porté de 1 570 cm3 à 1 779 cm3 développant 118 ch. Le nouveau modèle bénéficie d’une partie avant complètement redessinée avec un capot parfaitement lisse, une calandre à quatre phares ronds et une baguette horizontale chromée .
On note également les trèfles à quatre feuilles dorées sur les montants arrière. L’habitacle a été entièrement revu et bénéficie d’une nouvelle planche de bord, de nouveaux sièges avant plus enveloppants au design audacieux, évidés sur les côtés, avec appuie tête intégrés.
En 1971, la GT 1750 Veloce qui avait reçu quelques retouches mineures en 1969, cède sa place à la nouvelle GT 2000 Veloce. Comme ce fut le cas lors du passage de la version 1600 à la version 1750, la nouvelle version 2000 bénéficie toujours du moteur Alfa Romeo à 2 arbres à cames en tête, porté cette fois à 1 962 cm3 et développant 132 ch. Il bénéficie de nombreuses modifications esthétiques pour rester au goût de la clientèle : nouvelle calandre chromée à huit barrettes horizontales dessinant le classique triangle au centre, feux arrière de dimensions plus importantes intégrant un feu de recul, dragon de visconti vert sur les montants arrière et un traitement complètement revu de l’habitacle plus cossu et revu au goût des années 70. Cette version propose en série un différentiel autobloquant à 25% qui améliore sensiblement le comportement routier. L’air conditionné fait son apparition en option.
Voilà, vous en savez un peu plus sur le fameux coupé Alfa-Roméo que l’on a par habitude d’appeler « Coupé bertone »
Celui que nous vous proposons aujourd’hui est dans un état d’origine incroyable!
Véhicule de 1ére main, repris par un professionnel partenaire à son comptable, cette Alfa n’a jamais subi de restauration et ne comporte aucune corrosion!
C’est extrêmement rare!
Nous avons tout un dossier qui accompagne la voiture et qui consolide la valeur de ce Bijoux!
A Collectionner absolument!

Tél. : 06 68 03 13 12 CONTACTEZ NOUS A PROPOS DE CE VEHICULE

Les prix sont indicatifs. N'ésitez pas à nous contacter pour plus d'informations